Archives de
Catégorie : Karaté

Tous nos articles concernant le karaté traditionnel, les résultats sportifs, les retours d’expérience, les conseils,…
Il se pratique dès l’âge de 4 ans.
Les entraînements sont distincts en mode traditionnel et compétition (technique et combat).

Keneï Mabuni

Keneï Mabuni

Article du Karaté Magazine n°24 de novembre 2007.
Propos recueillis par Emmanuel Charlot avec le concours de maître Nakahashi, photo de Denis Boulanger.

Kenei Mabuni : « J’ai connu le karaté à sa naissance »

« Trésor vivant » comme le pensent les Japonais, c’est-à-dire réceptacle d’une connaissance, d’une maîtrise, d’une mémoire et d’une expérience uniques, Kenei Mabuni, a traversé le siècle pour nous raconter la genèse du karaté et nous en dévoiler les principes profonds

Son père, Kenwa Mabuni, né dans une famille au service de la famille royale d’Okinawa, était le disciple du maître Itosu. Grâce à son statut, il apprend aussi le Naha-te de maître Higaonna et parcourt Okinawa en travaillant avec les plus grands dans toutes les disciplines. À la mort des deux grands maitres, en 1915, il a 26 ans et toute une génération d’experts se retrouve dans son sillage (et dans son jardinl, avec Myagi Chojun pour travailler. Jigoro Kano incite les experts du karaté à tenter leur chance au Japon, ce qui aboutira à la fondation du shito-ryu karate·do et à la transmission à Osaka. C’est dans cette atmosphère particulière qu’est né et a grandi Kenei Mabuni, s’abreuvant avec naturel à la source la plus pure du karaté naissant. Il participera au développement du karaté mondial, donnant progressivement de plus en plus de stages dans le monde entier. À 85 ans, pour son parcours unique qui a accompagné le karaté de sa naissance jusqu’à aujourd’hui, Kenei Mabuni peut être considéré comme un trésor vivant du karaté mondial. (Note Franck : Kenei Mabuni est décédé le 19 décembre 2015 à l’âge de 97 ans).

Lire la suite Lire la suite

Résultats ZID Auvergne

Résultats ZID Auvergne

Voici les très bons résultats du Gorinkan aux derniers championnats et coupe de la Zone Interdépartementale d’Auvergne de Karaté qui se sont tenus à l’Arténium de Ceyrat ces samedi et dimanche 15 et 16 février. Le samedi était dédié aux championnats d’Auvergne pour les catégories Minimes à Vétérans, alors que le dimanche se déroulait la Coupe d’Auvergne pour les Pupilles et Benjamins.

Lire la suite Lire la suite

Cérémonie des champions

Cérémonie des champions

Ce mardi 11 février, en soirée, Monsieur Olivier Bianchi, Maire de Clermont-Ferrand à donné une réception à l’hôtel de Ville en l’honneur des champions de la commune qui ont brillé en compétition…

C’est ainsi que Francis Renault, compétiteur du Gorinkan, a été félicité pour ses performances de haut niveau. En effet, en 2018, Francis Renault a conquit le titre de Champion de France (cf l’article de La Montagne du 25 juin 2018) dans la catégorie des combattants vétérans de moins de 67 kg. Titre qui récompense des années d’effort et de travail auprès du directeur sportif du Club de Karaté Gorinkan, Laurent Boutouiller, sous l’égide duquel, il s’entraîne depuis 2008.

Le champion, qui aura 53 ans en novembre, est ceinture noire 3ème dan et possède un palmarès de haute volée dans sa catégorie des combattants vétérans de moins de 67 kg. Il est ainsi vice-champion du Puy-de-Dôme et médaille de bronze aux championnats d’Auvergne en 2016 ; puis en 2017, il obtient la médaille de bronze aux championnats de France, avant donc de conquérir cette magnifique médaille d’or en 2018.

Le Gorinkan et son coach, Laurent Boutouiller, son très fiers de compter parmi eux un tel champion et se joignent à monsieur le Maire pour féliciter grandement Francis pour son travail sur le tatamis.

Lutte contre les violences faites aux femmes

Lutte contre les violences faites aux femmes

Cette année encore, le Gorinkan s’est inscrit dans la démarche de lutte contre les violences faites aux femmes. Lutte qui est au cœur d’un des objectifs du Centre National pour le Développement du Sport, notamment dans le cadre de la lutte contre les inégalités et les discriminations.

Ainsi, nous avons organisé, en cette nouvelle saison, une première matinée d’initiation à la Self-Défense et au Karaté entièrement gratuite… qui sera suivie de bien d’autres…

Lire la suite Lire la suite

Championnats du Puy-de-Dôme

Championnats du Puy-de-Dôme

Les championnats du Puy-de-Dôme se sont déroulés dimanche 1er décembre à l’Arténium de Ceyrat.

Le matin se sont les compétiteurs de minimes à vétérans qui se sont présentés, alors que Pupilles et Benjamins avait l’après-midi pour s’illustrer. Nous avions des représentant en Kata comme en Kumité et encore une fois, le Gorinkan, n’a pas à rougir de ses performances dans l’une comme dans l’autre des disciplines.

Lire la suite Lire la suite

Les origines

Les origines

extrait du texte d’E. Charlot, un récit de Zeneï Oshiro, paru dans le Karaté Magazine de Mars 2017 et annoté par mes soins.

Une île entre deux grands

Quand Zeneï Oshiro était à la campagne, petit, à Okinawa, on ne disait pas un « karateka », on disait un « ti-chikaya », celui qui utilise la main (ti, te, de). Il s’agissait d’hommes qui avaient une réputation dans le voisinage, des combattants qui maîtrisaient des techniques de percussion avec les paumes, des saisies, des contrôles. Dans son village, dans sa jeunesse, il y avait encore ceux qui étaient chargés de régler les querelles. Ils prenaient ce qui leur tombait sous la main et ils allaient discuter. C’était une époque ou le combat à mains nues, ou même à armes blanches, était encore possible, voire fréquent. Avant Funakoshi, avec le mae-geri on visait entre les jambes et le karaté se pratiquait main ouverte. Le poing, ça peut briser en surface, c’est une arme de duel. On pourrait dire que les Okinawaiiens l’aiment bien cependant parce qu’il va bien avec la pratique du makiwara, typique de chez nous ! La paume, c’est un coup qui porte en profondeur, qui peut blesser gravement et on peut saisir, contrôler, tordre -je crois que l’esprit d’Okinawa avec le travail de renforcement du corps, favorisait le poing fermé.

Lire la suite Lire la suite